Comptes-rendus des sorties

Pour lire ces comptes-rendus, déplier les onglets consacrés à chacune des sorties.

Accédez au diaporama : ici

Dans le cadre du jumelage du CAF de Saint Laurent du Var avec le CAI de Bolzanetto (environs de Gênes), nous sommes partis de bonne heure Samedi 21 Janvier, 8 cafistes de Saint Laurent en direction du refuge Allavena, situé au Colla Melosa à environ 1h au Nord de Vintimille par la route qui passe par Dolceacqua et Pigna.
Très bon accueil d'emblée au refuge ou nous retrouvons nos amis Italiens, un groupe de 16 randonneurs.
CAI
Et nous partons aussitôt en direction de la Cime Marta (2135m), accompagnés de Charlie, le chien du refuge, un bon gros chien de montagne (bouvier bernois) très affectueux que nous avons tous immédiatement adopté. Nous grimpons d'abord par un sentier escarpé avec les raquettes sur le dos car ici aussi la neige manque un peu... Puis au bout de 45mn de montée environ nous atteignons une ancienne piste militaire ainsi qu'une ancienne caserne qui sert aujourd'hui de refuge.
Une petite pause puis nous repartons et nous chaussons ensuite les raquettes car la piste commence à être très enneigée et glissante. Nous cheminons une bonne heure sur cette piste, le vent est fort mais le soleil nous accompagne !
Nous attaquons ensuite l'ascension proprement dite de la cime Marta, avec beaucoup de neige mais les raquettes portent bien.
L'arrivée au sommet est féerique, superbe panorama au soleil vers le Mercantour et les sommets qui dominent la Vallée des Merveilles, le Mont Bégo se détachant très nettement. Nous avons aussi une vue mer splendide vers la France, qui laisse deviner les Îles de Lérins, le massif de l'Estérel et même le Cap Camarat au dernier plan !
CAI CAI
Après une pause et la photo de groupe, nous redescendons un peu et notre guide italien Silvestro nous emmène vers un endroit idéal pour le repas de midi : un amphithéâtre de neige exposé plein sud, à l'abri du vent avec une vue mer très agréable ! Au dessert nous avons droit aux Amaretti et au Panettone apporté par nos amis italiens, ainsi qu'au vin de noix de Paul... Charlie, très gourmand, a refusé les croquettes confiées à Paul par la patronne du refuge, et a préféré de beaucoup se régaler du saucisson de Raymond !
Toujours en forme après manger, nous grimpons au balcon de Marta (2122m) malgré un vent fort, mais toujours au soleil. La vue est superbe mais la pause au sommet très courte car il fait froid ! Nous redescendons ensuite vers le lieu de notre repas et nous repartons par un autre itinéraire, sur une piste qui suit les courbes de niveau de manière à faire un circuit. Nous traversons une zone d'anciens bâtiments militaires, nombreux dans cette région, puis nous rejoignons notre chemin du matin par un itinéraire toujours bien enneigé. Sur le chemin du retour nos amis italiens Silvestro et Giuseppe, très en forme, se mettent à nous réciter sous l’oeil amusé de Graziella de longs extraits de la Divine Comédie de Dante qu'ils avaient appris par coeur au collège ! C'est un moment de convivialité très agréable, qui rend notre retour très joyeux, et nous rentrons au refuge après une belle randonnée de 16 kms pour 700m de dénivelé.
De retour au refuge, nous ne pouvons résister aux multiples gâteaux maison préparés par la cuisinière : tartes aux myrtilles, aux framboises, à l'abricot, gâteau aux pommes, etc...Le repas du soir est à l'avenant, très copieux, très soigné et très gentiment servi (ah la polenta aux petites saucisses!).
Le lendemain matin, après une bonne nuit (la rando de la veille était assez longue) nous ne nous pressons pas car la météo n'est pas très bonne... Nous faisons néanmoins une belle ballade de demi-journée par un autre itinéraire et nous rentrons vers midi sous la neige. Charlie est resté à la niche, il n'a pas eu de permission de sortie aujourd'hui !
CAI
Nous mangeons notre pic nic de midi bien au chaud dans le refuge, tout en profitant une dernière fois au dessert des gâteaux maison ! Retour sans problème à Saint Laurent car il ne neige que sur les hauteurs. Un beau weekend et de beaux souvenirs : rendez-vous est pris avec les italiens pour un autre week-end commun les 9 et 10 Septembre prochains à Casterino !
Alain Berthe

Accédez à la version PDF : ici

10 Participants, temps variable dégradé le troisième jour obligeant à une modification d’objectif
Jour 1 : Crête de l’Ourbes , Col de Plein Voir : +680m, 10 km
Après 2 h de voiture, arrêt pour ravitaillement à Castellane, puis passage à La Palud sur Verdon et direction Moustiers-Ste-Marie. Une dépose de voiture à la Maison du Parc et début de la rando par le Ravin du Busc, pour atteindre la Plaine de Barbin.
Verdon Verdon
Verdon Passage dans une forêt et arrivée au Col de Plein Voir. Pique nique avec vue panoramique sur le Lac de St Cassien, le Verdon avec ses eaux turquoises et des pédalos et des Kayaks qui nous semblent sortis d’un dessin animé.
Longue traversée le long de la Crête de l’Ourbes et descente à la Maison du Parc.
Navette de voiture et direction notre hébergement le Chalet de la Maline avec son point de vue spectaculaire sur les gorges
Jour 2 : Le Grand Margès, +750m, 9km
Départ pour Aiguines, traversée du village et montée le long du GR99. Plusieurs points de vue sur la basse vallée du Verdon , le lac de St Cassien, les gorges et toutes les montagnes alentour, spectaculaire !!!!!
Verdon Verdon
Verdon Verdon
Le temps se charge, descente rapide sur Aiguines qui nous semble bien désert et vue sur son château.
Verdon
Verdon
Il n’est pas trop tard, un petit détour sur Moustiers Ste Marie s’impose, on ne peut résister à monter à la Chapelle Notre Dame de Beauvoir pour admirer la vue et le lieu de pèlerinage.
Petit tour dans Moustiers, il commence à pleuvoir, retour au refuge.
Verdon Verdon
Jour 3
Il ne fait pas beau ; que faire il était prévu une rando à partir de Rougon. On décide de s’y rendre et on ne peut qu’admirer la brume dans les gorges, mais le temps variable est peu propice à une longue rando initialement prévue.
Verdon Verdon
Visite néanmoins de Rougon, passage au Point sublime puis départ vers Castellane.
Le temps s’améliore, on essaye la montée vers Notre Dame du Roc, il fait lourd mais après passage au site de Petra Castellana, nous arrivons à la chapelle érigée en l’an Mil avec le château qui a été détruit par Louis XI lors du rattachement du comté de Provence.
Belle vue, promenade à travers les rues touristiques.
Verdon
Verdon Verdon
Un dépaysement total, des vues spectaculaires, des sites de randos qui nous changent de notre Mercantour.
Un hébergement satisfaisant, un gardien plein de verve et d’expérience
Alain Berthe

Accédez à la version PDF : ici

Première journée : Refuge de Nice par le Lac Autier : +886m, -354m, 7,5km Départ : Pont du Contet
Montée raide vers le Lac Autier que nous atteignons vers 11h. Petite séance photos puis nous nous dirigeons vers la Baisse du Niré où nous pique niquons.
Certains courageux décident de monter à la Baisse du Basto (2693m) qui combinée avec la Baisse de la Valmasque, est sur le trajet refuge-Nice – refuge des Merveilles.
Clapier
Clapier Clapier Clapier Clapier
Descente dans le pierrier nous amène jusqu’au lac Niré où nous attendent les bouquetins. Enfin l’arrivée au clôture cette première journée.
Installation et vin chaud au programme !
Dommage qu’il faille attendre pour prendre une bonne douche, mais qu’importe, le repas sera amical avec les locataires du refuge.
Le sommeil de certains aura, peut être été légèrement troublé par le séisme de magnitude 3,7 dont l’épicentre se situait entre Sospel et Breil.
Deuxième journée : Montée au Mont Clapier
Clapier Descente vers le torrent puis montée lente et régulière jusqu’au pied d’un éboulis que nous traversons. Quelques passages cependant où nous mettons les mains.
La preuve est faite que le Clapier signifie « amas de gros blocs » !
Nous arrivons au sommet.
Ouah !!! le Gélas devant nous, La Malédie pour voisine, la plaine du Piémont et le Viso … vue à 360°
Clapier
Pique nique sous le sommet puis retour par les Lacs du Mont Clapier.
Vue plongeante sur le vallon de la Gordelasque où le refuge nous semble bien petit.
Clapier Clapier
Nous y ferons une courte halte pour récupérer quelques affaires et se réhydrater.
Enfin la descente finale par le côté opposé au mur des Italiens.
Arrivée aux voitures.
Clapier
Une bonne journée : +790m, -1325m, 10,70km
Alain Berthe

Accédez à la version PDF : ici

Accédez à la version PDF : ici

Samedi 18 Juin :
C'est la journée du trajet en voiture pour le Vercors, chacun choisissant sa route, par Grenoble pour les uns, par Die et le Col du Rousset pour les autres. Nous découvrons le soir notre lieu de séjour : Patrice nous a déniché un gîte très confortable situé dans le petit hameau des Clots, à quelques minutes en voiture de Villard de Lans. Calme absolu, un grand pré devant, les montagnes derrière, et un gérant très sympa, on sait tout de suite que l'on va s'y sentir bien ! Nous avons en plus un étage entier pour nous et une petite salle rien que pour nous également pour faire notre apéro du soir, que demander de mieux ?
Le soir nous apprécions au dîner un gratin de ravioles, spécialité du Vercors, préparé par le cuistot, Sébastien, très sympa lui aussi et qui s’avérera être de très bon conseil pour nos randos. Il faut préciser que pour la plupart des journées deux randonnées distinctes étaient organisées, et ce compte rendu de séjour ne décrit qu'une partie des randonnées de la semaine : le deuxième groupe a fait d'autres belles randos plus tranquilles (Pas du Follet, les Cournouses et La Molière) en plus des deux jours communs.
Vercors

Dimanche 19 Juin :
Après un super petit déjeuner c'est parti pour notre première rando : un trajet en voiture nous emmène au Col de Romeyère (site de ski de fond) qui sera notre point de départ . Le temps est couvert, et nous démarrons par un trajet facile en forêt, histoire de nous mettre en jambes en cette première journée. La visibilité est limitée au Pas du Follet, tous les sommets sont dans le brouillard ! Nous découvrons une curiosité locale peu après la Baraque Bonnard : un grand four métallique utilisé autrefois pour la fabrication du charbon de bois.
Vercors

Vercors

Quelques hésitations sur le chemin à prendre à Roche Plate et grande confrontation de cartes et GPS...
Finalement nous sommes sauvés et repartis dans la bonne direction jusqu'au refuge du Serre du Sâtre qui est ouvert et nous permet de manger au sec car une pluie fine se met à tomber ! A peine repartis nouveau conciliabule pour trouver notre chemin (nous ne sommes pas du coin...), et après quelques hésitations c'est tout bon ! Une longue piste bordée de parterres de muguet (superbe!) nous ramène tranquillement vers notre point de départ. Une tentative de raccourci se solde par un échec et Patrice ramène promptement tout ce petit monde à la raison, c'est-à-dire sur la piste ! Au passage, nous croisons un superbe troupeau de chèvres en train de paître : les biquettes n'ont sans doute jamais été autant photographiées...
Vercors

Vercors

Nous arrivons aux voitures juste avant une belle averse : bien joué le timing !
Durée : 6h40mn Distance : 16kms Dénivelé (circuit) : 530m
Vercors
Lundi 20 Juin :
Aujourd'hui ce sera un peu plus sérieux : nous partons pour le Grand Veymont, le point culminant du Vercors à 2341m.
Départ en voiture direction le Col de Rousset, puis recherche de la route pour la Maison Forestière de la Coche : pas facile mais on l'a finalement trouvée sans trop de mal!
Longue marche d'approche sur les hauts plateaux du Vercors, par beau temps, soleil à peine voilé et pas de vent notable.
Vercors
Puis démarrage de l'ascension du Veymont proprement dite (700m de dénivelé), avec pour commencer une superbe vue sur le Mont Aiguille et la rencontre des premiers bouquetins (femelles dixit Paul, et nous savons maintenant grâce à Alain Berthe que l'on appelle ces femelles des étagnes). Au fur et à mesure que l'on monte, sur un sentier très progressif, on découvre un panorama superbe sur les massifs de l'Oisans, Belledone et Ecrins, le ciel étant bien dégagé. Vercors

Arrivés au sommet, c'est un festival de montagnes que nous découvrons, le Mont Blanc très bien visible, la Barre des Ecrins et aussi les sommets du Dévoluy que certains d'entre nous ont gravi l'été précédent.
Vercors

On mange au sommet, au soleil et sans vent, et c'est un bon moment de convivialité.
La redescende est très belle, avec une vue sur Gresse en Vervors au Pas de la Ville, où nous avons une pensée pour de jeunes résistants dont une plaque commémore le sacrifice.
De retour sur le plateau, nous traversons de superbes massifs de fleurs sauvages : narcisses, tulipes, etc...
Sur la fin, Speedy Isa nous distance largement, mais nous arrivons aux voitures avant elle car elle nous attendait à la maison forestière...
Nous finirons la soirée avec une bonne rasade du Génépi de Paul !
Vercors

Durée : 7h45mn Distance : 19kms Dénivelé (circuit) : 1020 m
Vercors
Vercors
Mardi 21 Juin :
Aujourd'hui au programme le Tour des arêtes du Gerbier : pas de trajet en voiture, nous partons du gîte par beau temps, direction le col vert. Nous rejoignons d'abord la Cabane de la Fauge, certains la rebaptiseront Cabane de la Fange, car nous traversons une zone de sources dans la prairie où nous pataugeons un moment avant de rejoindre le sentier...S'en suit une belle montée de 400m pour atteindre le Col Vert où nous profitons d'une très belle vue vers le Nord sur la vallée du Drac, affluent de l'Isère, et vers le Sud sur la région du Triève que nous avons traversée en voiture pour rejoindre le Vercors.
Vercors
Puis une longue, longue marche sur le versant Est des arêtes du Gerbier nous emmène en direction du Pas de l'Oeille : une belle ascension alpine nous attend, et nous mettons les casques pour parer à toute éventualité de chute de pierres.
Vercors
Nous gravissons les derniers 150m sans problème particulier sur un sentier plutôt aérien... Au sommet photo souvenir du groupe prise par un promeneur local et repas bien mérité (il est déjà 13h40!).
Vercors
Nous entamons ensuite la descente dans une zone très caillouteuse et nous rejoignons la Cabane de la Fauge déjà croisée ce matin (et repataugeage dans la prairie humide!). Retour au gîte des Clots après quelques hésitations sur l'itinéraire...
Le soir c'est grill-party à l'extérieur par un temps magnifique en cette soirée du 21 Juin, la plus longue journée de l'année... et pour finir petite ballade après le dîner pour aller admirer le coucher de soleil sur les arêtes du Gerbier !
Vercors
Durée : 8h 59mn Distance : 18kms Dénivelé (circuit) : 1091 m
Vercors
Vercors
Mercredi 22 Juin :
Destination le Pic Saint Michel depuis Lans en Vercors, une rando de 10kms environ pour 700m de dénivelé.
A la montée nous passons devant le superbe gîte des Allières qui propose une vaste choix de bières locales ainsi qu'un menu alléchant ! Nous faisons des projets pour le retour, mais malheureusement le gîte s’avérera fermé... Les deux groupes se sont retrouvés au sommet pour déguster face au mont Blanc de bonnes crêpes « St Michel » (sic) à la confiture maison !
Vercors
Jeudi 23 Juin :
Aujourd'hui nous allons à Corrençon en Vercors avec Paul pour faire la Tête des Chaudières, un sommet voisin de la Moucherolle.
Nous sommes 8 et nous partons du parking de la station de ski (Clos de la Balme) pour une montée très raide dès le début. L'arrivée au Pas de la Balme nous offre un panorama très dégagé grâce à une météo excellente : chaud soleil et ciel bleu.
Vercors
Nous faisons l'inventaire des sommets visibles, depuis la Meije à gauche, puis la Barre des Ecrins, le Pic d'Olan, l'Obiou, puis le Mont Aiguille et le Grand Veymont (notre ascension de Lundi) plus près de nous.
Vercors
Après une petite pause, départ pour le dernier tronçon vers le sommet où là aussi nous profitons d'un 360° avec en particulier la petite et la grande Moucherolle au Nord-Est
Vercors
Nous décidons de redescendre au Pas de la Balme pour déjeuner car le vent souffle au sommet, et nous nous installons sur un pré en pente douce. De nombreux randonneurs passent car Corrençon est le point de départ de la Grande Traversée du Vercors et la Pas de la Balme est un point de passage très fréquenté.
Après une petite sieste nous repartons pour la descente par le même chemin : il fait de plus en plus chaud et une petite pause sur un tronc d'arbre à l'ombre est la bienvenue !
Vercors
Nous arrivons à 14h30 aux voitures après 7 kms et 800m de dénivelé (petite rando pour finir...).
Vu la chaleur nous faisons un halte à Villard de Lans pour nous régaler de glaces avant de rentre au gîte pour faire nos bagages : Oui c'est déjà fini... et nous n'avons vraiment pas vu passer la semaine !
Durée : 6h 58mn Distance : 7kms Dénivelé: 800 m
Vercors
Et pour finir, le jeune bouquetin (un cabri) du Grand Veymont... (Merci à Jacqueline pour la photo!)
Vercors

Alain Berthe

Accédez à la version PDF : ici