WE commun à Estenc

WE commun - Estenc

Pour ce week-end de 3 jours, nous étions basés au refuge de la Cantonnière à Estenc où nous avons été très bien accueillis. Chaque jour, une rando velours, une rando montagne et une rando alpine étaient prévues. Les conditions météo, bien que correctes sur le week-end, ont un peu compliqué les choses. Les petites chutes de neige de la semaine précédente, suivies d’un peu de pluie, ont gêné les parcours prévus. La neige a gelé ce qui a rendu la progression trop glissante. Les itinéraires prévus ont donc été adaptés à cette situation.

Toutes ces randos se sont déroulées dans un paysage d’automne avec les aiguilles de mélèze bien jaunissantes et une température vivifiante.

Vendredi 11 novembre

Les velours ont parcouru le sentier de découverte des gorges de Daluis au départ du pont de Berthéou. Une occasion de relire le magnifique paysage rouge pélite au Point Sublime et de surplomber les profondes gorges. Photos ici.
Les montagnes se sont dirigés vers le Puy du Pas Roubinous au départ du hameau de Sussis au-dessus de St Martin d’Entraunes. La rando s’est arrêtée 100m sous le Pas Roubinous sur pente verglacée. Photos ici.

Les Alpins partis pour le sommet de Roche Grande ont aussi été gênés par la neige verglacée à partir de 2400m. La vue sur les sommets environnants depuis la belle conque a largement compensé le fait que le sommet n’ait pas été atteint. Photos ici.

Samedi 12 novembre

Les velours ont fait le tour de la forêt de Bramus au départ de St Martin d’Entraunes et en passant par les chapelles St Barnabé et St Jean. Photos ici.
Les montagnes ainsi que les alpins sont montés au col de Sanguinière. Départ à pied depuis le refuge de la Cantonnière. Arrivée au col sans difficulté avec un peu de neige non verglacée en versant sud dans les derniers mètres. Une petite prolongation au retour pour une partie du groupe avec la remontée partielle du vallon de la Boucharde.

Mais il ne fallait pas rentrer trop tard pour ne pas rater l’apéro !

Dimanche 13 novembre

But identique à la Tête de la Gipière pour les montagnes et les alpins, mais pas par le même itinéraire. Les montagnes sont montés par le sentier du Garret jusqu’à l’altitude 2153 m avant de prendre en hors sentier la croupe orientée sud-ouest jusqu’au sommet. Pour les alpins, c’est la montée directe par la crête sud sans difficulté particulière. Photos ici.

Après le picnic et le retour en commun un débriefing sur le séjour a eu lieu au café de Guillaumes.
Les velours sont partis dans le vallon de la Boucharde reconnu la veille avec un oeil sur les montagnes et les alpins arrivant au sommet de la Tête de la Gipière. Photos ici.

Ce sont environ 20 participants dont 8 encadrants qui chaque jour ont profité de ces belles journées d’automne.

Comptes rendus récents

  • All Post
  • Alpinisme
  • Canyon
  • Marche nordique
  • Non classé
  • Rando alpine
  • Rando géologie
  • Rando montagne
  • Rando velours
  • Raquettes
  • Ski de randonnée

© 2023 CAFSLV

Permanences

Au siège (hors période hivernale)

Par téléphone / répondeur